“Je suis nul”

” on m’a dit un jour que je n’étais pas douée pour la musique”

” ça ne sert à rien, de toute façon, elle n’est pas faite pour le sport”

” mon fils, il est comme moi, je n’ai jamais été trop bon dans les études, hein mon grand? tu es comme ton papa?”

” Dans notre famille, on n’a jamais eu de poste à responsabilités”

” Chez nous, gagner de l’argent, ça n’a jamais été facile, ça n’est pas pour nous ça! on est des gens simples”

“il a le gros nez de son grand-père”

Je suis sûre que vous en avez aussi de ces petites phrases en apparence anodines. Parfois, elles prêtent même  à sourire.  Pourtant, dites une seule fois, ou répétées à l’envie, elles s’inscrivent durablement dans notre inconscient. Elles peuvent aussi être perçues consciemment sous forme d’émotions douloureuses.

Ces paroles, dont l’intention a pu être bienveillante, se transforment alors en arme de destruction massive et ont  un impact lourd et durable sur notre vie : inhibition face à l’action, perte de confiance, répétition d’échecs pré-programmés, sentiment d’infériorité…

Pourtant, nettoyer notre inconscient de ses croyances limitantes est tout à fait possible.

il s’agit assez simplement, à un niveau inconscient,  de déprogrammer une croyance négative et de la remplacer par une croyance positive. par exemple: “je suis nul en sport” par “j’ai toutes les aptitudes nécessaires pour m’éclater en sport et commencer un entrainement”… Plutôt simple n’est-ce pas?