Indications: détoxification musculaire (après un effort sportif par exemple), amélioration de l’endurance, augmentation de l’énergie, augmentation de la concentration

Contre-indication: ne pas faire avant de dormir (pour le calme et la lutte contre l’insomnie, c’est la respiration triangulaire nord)

Utiliser la respiration ventrale

Imaginez un triangle isocèle, la base est plus courte que les cotés. Les cotés représentent 6 secondes chacun, la base représente 3 secondes. Retournez le pointe en bas, ” vers le Sud”.

Après avoir bien vider vos poumons, (ce que l’on fait rarement quand on respire inconsciemment): imaginez un triangle devant vous, inspirez en suivant le coté gauche en montant en comptant 6, bloquez sur la partie horizontale en comptant 3, inspirez sur le coté droit en descendant en comptant 6 et recommencez. Répétez 5 à 15 fois cette technique quand vous sentez que vous en avez besoin.

Nota Bene: selon votre capacité respiratoire, vous pouvez remplacez 6-3-6 par 8-4-8 ou 4-2-4 , ce qui compte c’est d’adapter la technique à votre capacité respiratoire pour ne pas vous crisper. Veillez à rester détendu. En règle générale, l’inspiration se fait par le nez, l’expiration par la bouche ou par le nez (yoga).